Importations du Sénégal : L’Ansd note un relèvement de 15,3% en décembre 2018

Importations du Sénégal:L’Ansd note un relèvement de 15,3% en décembre 2018
Importations du Sénégal:L’Ansd note un relèvement de 15,3% en décembre 2018

https://www.lejecos.com Les importations du Sénégal au mois de décembre 2018 sont évaluées à 378,6 milliards de FCFA contre 328,3 milliards de FCFA au mois précédent, soit un relèvement de 15,3%.

Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(Ansd) dans son bulletin mensuel, cette hausse est imputable à celle des achats à l’extérieur de produits pétroliers finis (+51,7%), d’autres machines et appareils (+23,0%) et de tabac brut et fabriqué (5,3 milliards de FCFA contre 0,7 milliard de FCFA au mois précédent).

Par ailleurs, l’Ansd souligne que l’absence d’importations d’huile brute de pétrole au mois précédent contre 96,7 milliards de FCFA au cours de la période sous revue, a renforcé cette augmentation. Toutefois, le repli des importations de froment et méteil (blé) (-65,5%) et de matières plastiques artificielles (-46,9%) a modéré cette hausse. «Comparées au mois de décembre 2017, les importations ont augmenté de 21,3%. Leur cumul à fin décembre 2018 s’est établi à 3916,3 milliards de FCFA contre 3536,5 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2017, soit une hausse de 10,7% », précise l’Ansd.

Les principaux produits importés, au cours du mois de décembre 2018, sont l’huile brute de pétrole (96,7 milliards de FCFA), les produits pétroliers finis (58,7 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (26,3 milliards de FCFA), le riz (13,0 milliards de FCFA) et les produits pharmaceutiques (9,8 milliards de FCFA).

Les principaux fournisseurs du Sénégal sont le Nigéria (25,6%), la France (11,5%), la Chine (10,0%), la Belgique (7,4%) et les Pays-Bas (5,0%). Le solde commercial s’est établi à -199,3 milliards de FCFA au mois de décembre 2018 contre -155,7 milliards de FCFA au mois précédent.

Cette détérioration du solde est expliquée par le renforcement du déficit vis-à-vis du Nigéria (-95,7 milliards de FCFA contre +0,4 milliard de FCFA au mois précédent), de la Belgique (-27,0 milliards de FCFA contre -7,7 milliards de FCFA au mois précédent) et du Brésil (-12,1 milliards de FCFA contre -6,6 milliards de FCFA au mois précédent).

Cependant, la réduction du déficit vis-à-vis de la Russie (-3,9 milliards de FCFA contre -35,9 milliards de FCFA au mois précédent) et de la Chine (-24,0 milliards de FCFA contre -34,8 milliards de FCFA) a atténué cette détérioration du solde de la balance commerciale. Le cumul du solde, à fin décembre 2018, s’est détérioré pour s’établir à -2246,3 milliards de FCFA contre -2050,1 milliards de FCFA pour la période correspondante e

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*