Aly Ngouille Ndiaye : « Il n’est plus possible de truquer des élections au Sénégal »

Aly Ngouille Ndiaye : "Il n'est plus possible de truquer des élections au Sénégal"
Aly Ngouille Ndiaye : "Il n'est plus possible de truquer des élections au Sénégal"

https://www.dakaractu.com En marge de la rencontre avec les observateurs nationaux et internationaux qui vont superviser les élections présidentielles, Aly Ngouille Ndiaye a levé tout équivoque sur le caractère transparent de ces joutes. Selon le ministre de l’Intérieur, toutes les dispositions ont été prises par les organisateurs pour une bonne tenue du scrutin. Ce qui fait dire à Aly Ngouille Ndiaye qu’un trucage n’est pas possible.

la présidentielle aura lieu dans «des conditions optimales» (ministre)

APA – Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo –Le scrutin présidentiel du 24 février 2019, soit le onzième du genre au Sénégal post-indépendant, se déroulera dans « des conditions optimales », a déclaré, mercredi à Dakar, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, arguant que la bonne organisation des élections est inscrite dans l’histoire démocratique du pays.

« Les dispositions relatives à l’encadrement juridique ainsi que celles régissant la mise en œuvre des opérations préparatoires sont exécutées dans le respect strict des délais légaux, conformément à la législation en la matière », a rassuré, le ministre qui s’exprimait à l’occasion d’une rencontre avec les observateurs électoraux.

Dans ce même ordre d’idées, Aly Ngouille Ndiaye a indiqué que, conformément aux instructions du président de la République, les acteurs concernés par l’organisation du scrutin sont invités à une application rigoureuse des instructions reçues et à rendre compte sans délai de toute difficulté rencontrée dans leur mission.

Revenant sur « les crispations » observées au cours de la campagne électorale, le ministre de l’Intérieur a souligné que le Sénégal a toujours su, par le passé, transcender les anomalies inhérentes à tout processus électoral.

D’où, a-t-il, martelé, « je puis vous garantir que cette élection-là se fera dans la transparence et dans le respect des droits de tous les candidats avec une application rigoureuse de la législation électorale ».ARD/cat/APA

La Cena plongée dans la déche, Doudou Ndir invité à «élever la voix»

IGFM- A J-4 du scrutin présidentiel, la Commission électorale nationale autonome (Cena) est plongée dans un manque de moyens criant. C’est l’édition de Enquête du jour qui donne l’information. D’après des sources approchées par le canard du Point E, l’instance chargée du contrôle et de la supervision du processus électoral n’a, jusqu’à présent, reçu que la moitié du budget électoral. Lequel est estimé à 4 milliards 589 millions francs Cfa pour l’exercice en cours.

Pour ne rien arranger aux choses, le budget de fonctionnement connait le même sort. Et, entre autres conséquences, la Cena se débat avec un parc automobile vieux, les véhicules les plus neufs datent de 2011. Ce qui fait que beaucoup d’entre eux sont en panne. Face à cette situation de plus en plus inquiétante, un membre de la Decena de France estime que le président de l’institution, en l’occurrence le magistrat à la retraite Doudou Ndir, devrait élever la voix.

“Ce n’est pas normal’’, soupire notre interlocuteur. Chargée du contrôle et de la supervision de l’ensemble des opérations électorales et référendaires, la Cena veille, en particulier, à leur bonne organisation matérielle et y apporte les correctifs nécessaires à tout dysfonctionnement constaté. Elle a des démembrements dans les départements (Ceda) et à l’étranger (Decena).

La présidentielle sénégalaise en chiffres

APA-Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane DialloLe nombre de bureaux de vote (BV) appelés a accueillir les citoyens sénégalais pour le premier tour de la présidentielle de dimanche s’élève au total a 15.397, a déclaré, mercredi à Dakar, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

Selon Aly Ngouille Ndiaye qui rencontrait les observateurs électoraux, Il y a dans le détail 14.651 bureaux qui seront ouverts sur l’ensemble du territoire national et 746 bureaux dédiés aux Sénégalais de l’extérieur.

Le nombre total de lieux de vote est de 6919 et le nombre total d’électeurs est de 6.683.043 (6.373.451 à l’intérieur et 306.592 à l’extérieur). Les bulletins imprimés sont au nombre de 40.100.000, soit 8.020.000 par candidat.

Trois membres de l’Administration siègeront dans chaque bureau de vote, soit un total de 46.191. La commission électorale nationale autonome (Cena) a, quant à elle, désigné 15.397 contrôleurs (un par BV), là où 76.985 mandataires représenteront les candidats dans tous les bureaux, soit un représentant par candidat et par bureau de vote.ARD/te/APA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*