Grogne au supermarché Casino : les travailleurs dénoncent les difficiles conditions de travail

Grogne au supermarché Casino:les travailleurs dénoncent les difficiles conditions de travail
Partagez ce contenu!

 

Les travailleurs de Casino Supermarché Sénégal ont manifesté, leurs ras-le-bol, hier, en Assemblé général, dans l’un de leurs hangars situé au rond-point Sahm. Ces derniers dénoncent les difficiles conditions de travail auxquelles ils font face depuis l’arrivée du nouveau Dg, qui aurait, également, supprimé bon nombre d’avantages acquis depuis 2009. «Si nous en sommes à ce stade actuellement, c’est à cause d’une succession d’événements, de différends, depuis l’arrivée du nouveau Dg à la tête du Casino Supermarché Sénégal en 2012. Il a changé, les accords obtenus depuis 2009, avec l’ancien Directeur Général», a décrié Arfang Sarr, un des délégués, chargé des revendications.

En en croire Arfang Sarr, ils sont victimes, d’un manque de  d’attention, et de respect notoire, de la part de leur employeur. «Ce monsieur n’a aucune considération envers les travailleurs. Et depuis qu’il est là, nous souffrons énormément. Il a réduit à néant, l’ensemble de nos avantages, et autres acquis, en commençant par la surpression, de l’Indice de la cherté de la vie (Icv), mais aussi la notation individuelle et générale, qui permettent, à chaque Agent de pouvoir avancer et changer de catégorie du point de vue salariale», a-t-il déploré. Pour le porte-parole des Agents du Casino, le nouveau directeur Christophe Petit est insensibles aux difficiles conditions de travail. Pour lui, tout ce qui compte, ce sont ses avantages et rien d’autre.

«Les condition de vie des employés, cela ne n’intéresse pas M. Petit. Depuis le 27 décembre, on avait introduit une demande d’audience, pour discuter avec lui, des difficultés, que nous traversons, mais il a attendu le 12 février, pour nous recevoir», fustige Arfang Sarr. Mais la goutte d’eau, qui a fait déborder le vase, selon lui, c’est le fait  que le Dg les a reçus très tardivement.

Face à cette situation, ces travailleurs, se disent déterminer, à aller jusqu’au bout de leurs revendications, pour une amélioration de leurs conditions de travail. «Son attitude à notre égard, a motivé cette assemblée générale de tous les Agents de l’ensemble des 8 magasins de Casino Supermarché. Au sortir de cette rencontre, nous avons décidé d’arrêter de travailler les dimanches, les jours fériés, mais aussi les journées continues», a déclaré Arfang. Et d’ajouter : «si nos revendications ne sont pas prises en charges, nous allons passer à la vitesse supérieure».Pape Djibril Gaye 


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*