A LOUGA, LE CANDIDAT DU PUR DIT VOULOIR VEILLER À LA SÉCURITÉ DES ÉMIGRÉS

A LOUGA, LE CANDIDAT DU PUR DIT VOULOIR VEILLER À LA SÉCURITÉ DES ÉMIGRÉS
A LOUGA, LE CANDIDAT DU PUR DIT VOULOIR VEILLER À LA SÉCURITÉ DES ÉMIGRÉS

Louga, 18 fév (APS) – Le professeur Issa Sall, candidat du parti de l’unité et du rassemblement (PUR) à la présidentielle du 24 février a assuré, une fois élu, de veiller à la sécurité de tous les émigrés sénégalais afin qu’ »aucun crime ne soit commis à leur encontre ».

« Ils sont tués partout et personne ne s’en préoccupe. Nous, nous veillerons à ce que cela n’arrive plus. Nous vous protégerons peu importe où vous serez », a-t-il dit, à l’endroit des Sénégalais de la diaspora.

S’exprimant lors de son meeting politique départemental à Louga, Issa Sall a soutenu que « l’immigration est une chose importante pour un pays, mais les émigrés rencontrent beaucoup de difficultés dans leur pays d’accueil »

Le leader du PUR a également soulevé la question du paiement des impôts. Il a promis de signer un accord de partenariat avec les pays d’accueil pour qu’ »à chaque fois qu’un Sénégalais paie ses impôts, qu’un pourcentage soit retenu pour le Sénégal et vis-versa ».

« Le citoyen doit payer ses impôts. Et cet accord lui évitera de payer deux fois ses impôts », a-t-il fait noter, saluant toutes les infrastructures et les constructions réalisées par les nombreux émigrés de la région de Louga.Le professeur Issa Sall a en outre promis aux émigrés de leur « faciliter le transport de leur matériel à l’intérieur du pays ».SK/PON

Issa SALL : «Ils Ont Vendu Nos Richesses Et Même Le Pays Aux Étrangers»

https://www.walf-groupe.com Attendu à Saint-Louis pour un meeting à la Place Faidherbe vendredi, El Hadji Issa Sall qui est d’abord passé par les communes de Mpal, Fass, Rao, Gandon et Ndiabène Gandiol a été accueilli à la permanence de son parti par plusieurs centaines de ses partisans.De Pikine au centre-ville, en passant par les autres quartiers de Sor, le candidat du Pur a communié avec ses militants dans la plus grande ferveur. Malgré l’heure tardive, la Place Fai – dherbe a servi de cadre pour délivrer son message aux SaintLouisiens. Un message axé sur le rôle joué par les entreprises étrangères, particulièrement françaises, dans l’économie de notre pays.

Pour Issa Sall, les tenants actuels du pouvoir ont fait «la part belle» à ces sociétés étrangères au détriment des entreprises sénégalaises. «Ils ont vendu nos richesses et même notre pays», a-t-il déplore, soulignant que «nous n’avons même pas de banques qui nous appartiennent». Dans ces circonstances, souligne-t-il, «on ne peut pas parler de croissance comme le font nos gouvernants, car cette croissance est tout simplement redistribuée à des étrangers là où on aurait pu développer un partenariat équitable et d’égale dignité».

Ce meeting a été l’occasion pour Issa Sall de fustiger la gouvernance du Président Macky Sall qui, pour lui, «ne présage pas de lendemains meilleurs». Et il avertit : «Si vous vous hasardez à les réélire, nous revivrons l’ajustement structurel comme au temps de Abdou Diouf».Seneplus

ISSA SALL PROMET DE CONSTRUIRE UN HÔPITAL ET UNE UNIVERSITÉ DANS CHAQUE DÉPARTEMENT

Louga, 18 fév (APS) – Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), Issa Sall a promis, dimanche à Louga, s’il est élu président de la République de construire un hôpital moderne et une université de proximité dans chacun des 45 départements du pays, ainsi qu’un centre de santé dans chaque commune.

« La santé est une priorité dans notre programme de développement. Nous veillerons à ce qu’il y ait un hôpital moderne dans les 45 départements du pays ainsi que des universités de proximité et autres infrastructures », a dit le candidat à l’élection présidentielle du 24 février prochain.

S’exprimant lors de son meeting politique départemental à Louga, Issa Sall a soutenu que ces infrastructures de base seront réalisées de concert avec les conseillers municipaux et départementaux.

« Nous les doterons (conseillers locaux) de suffisamment de moyens financiers. Ce sera à eux, de faire des délibérations pour affecter des assiettes foncières pour la construction soit d’un hôpital, d’une école, d’une université, d’un foyer des jeunes, d’un stade, d’une gendarmerie ou d’un poste de police », a-t-il expliqué.

Selon Issa Sall, les terrains devant abriter ces infrastructures ne couteront rien à l’Etat. « Nous en ferons de même pour construire dans chacune des 550 communes du pays un centre de santé moderne », a soutenu le candidat du PUR.

Cependant, le professeur Issa Sall a promis, d’abord, de « procéder au découpage des collectivités territoriales pour équilibrer et libérer plus d’espace pour accueillir les nouvelles infrastructures ».

« Ce n’est qu’après cela qu’on pourra démarrer la construction. Et les chantiers ne seront pas donnés à une seule entreprise, mais ce sera à chaque département de choisir son entrepreneur afin que les travaux puissent être réalisés de manière parallèle », a-t-il assuré

Par ailleurs, a laissé entendre le professeur Issa Sall, les enseignants et les médecins de ces futures structures seront choisis parmi les diplômés du pays.

« Nous avons la terre, l’argent pour construire, les médecins et les enseignants, il ne restera que le plateau médical et avec quelques milliards, on pourra équiper, avec du matériel numérique, tous ces hôpitaux des 45 départements », a dit M. Sall.

Dans le même registre, il dit accorder une « grande priorité » à la médecine préventive. « Nous ferons de la prévention en vaccinant obligatoirement les enfants. Nous accorderons aussi de l’importance à la médecine prédictive et à la médecine curative », a fait remarquer Issa Sall.

Le leader du PUR a aussi relevé que « toutes les personnes atteintes de maladies chroniques seront recensées et qu’une carte avec leur groupe sanguin leur seront délivrée pour faciliter leur soin ».

Il a, par ailleurs, déclaré qu’il veillera à ce que « l’école arabe et française soit dotée du même budget de fonctionnement pour que chaque enfant ait les mêmes conditions d’étude ».

« Nous allons accorder beaucoup d’importance à l’apprentissage des langues locales, mais nous allons renforcer l’apprentissage du français et de l’anglais qui sera enseigné depuis le primaire », a-t-il indiqué. SK/PON

SAINT-LOUIS : ISSA SALL ANNONCE ‘’LE RETOUR DE L’AJUSTEMENT STRUCTUREL, SI MACKY SALL EST RÉÉLU’’

Saint-Louis, 16 fév (APS) – Le candidat du PUR, El Hadji Issa Sall, a appelé vendredi les populations de Saint-Louis à voter massivement en faveur de sa coalition pour le porter à la tête du pays, au soir du 24 février, afin ‘’d’éviter au Sénégal de subir encore les souffrances de l’ajustement structurel’’.
‘’Si vous votez pour reconduire le président Macky Sall à tête du pays, le Sénégal subira une deuxième fois de son histoire, l’ajustement structurel que le régime d’Abdou Diouf avait connu’’, a averti le candidat du PUR.
Cette éventualité, a-t-il ajouté, risque d’affamer les sénégalais et compromettre leur santé, leur éducation et leur bien-être social.
Il s’exprimait lors d’un grand meeting à la place Faidherbe de Saint-Louis, après une caravane effectuée sur l’itinéraire Mpal, Rao, Gandiole et Gandon.
El Issa Sall souligne qu’il incarne ‘’l’homme idéal, pour le Sénégal’’, de par son éducation reçue qui fait qu’il n’a pas ‘’le droit de toucher au denier public ou dilapider les ressources appartenant au peuple sénégalais’’.

Selon lui, après ses études en France et aux états unis, il a préféré revenir pour investir au Sénégal, créer une université pour ‘’former des cadres sénégalais qui vont participer au développement économique et social du pays’’.

Le candidat du parti pour l’unité et le rassemblement (PUR) a invité ‘’les sénégalais à croire en eux’’ car, selon lui, ‘’le Sénégal dispose de ressources minières, pétrolières et gazières, les phosphates et le zircon, ainsi que la terre pour l’agriculture, la mer pour la pêche, pour assurer son développement’’.
Il a rappelé que dans son programme ‘’PURSANG’’, la gestion et l’exploitation de ces ressources minières, gazières et pétrolières ne seront pas offertes aux puissances étrangères au détriment des intérêts du pays. Pour lui, ‘’cette coopération avec les capitaux étrangers se fera à égale dignité’’.
‘’Aujourd’hui, la croissance économique, dont le régime de Macky Sall se vante, est versée dans le panier des firmes et banques multinationales françaises et non dans le panier de la ménagère’’, a-t-il déploré.
Elhadji Issa Sall a rappelé aux habitants de Saint-Louis, son passage dans la vielle ville où il a grandi et effectué ses études secondaires. Ainsi, il se réclame saint-louisien et demande aux citoyens de la ville tricentenaire de ‘’voter pour lui, afin qu’il redresse le Sénégal’’.
Evoquant les difficultés de la pêche et de la brèche, avec l’avancée de la mer, le candidat du PUR a soutenu, sans entrer dans les détails, qu’au lendemain du 24 février, s’il est élu, ‘’tous ces problèmes seront conjugués au passé, pour le grand bonheur des pêcheurs de la Langue de Barbarie et des populations Saint-louisiennes’’.

Issa Sall à Saint-Louis: «Tous les problèmes des étudiants, c’est à cause des autorités…»

iGFM– En meeting ce vendredi soir à Saint-Louis, le candidat du PUR El Hadj Issa Sall a évoqué son histoire avec la ville, avant de regretter le dysfonctionnement du système éducatif sénégalais, jugeant coupables les autorités.

Nostalgique de son passé à Saint-Louis, Issa Sall s’est longuement souvenu de la première fois qu’il y a posé les pieds à l’âge de 12 ans, de « son » lycée Charles de Gaulle, des gens qui l’ont épaulé et de la légendaire teranga de Ndar.

Il a pointé du doigt les nombreuses failles du système éducatif, jugeant que si « les étudiants sont confrontés à autant de problèmes (retards de paiement des bourses, surpopulation dans les campus, etc), c’est parce que les enfants de nombreuses autorités ne sont pas dans ce système. »

« Quand mes enfants réussissent le Bac, ils vont à l’Université du Sahel. Ils ne doivent même pas penser à sortir du pays, » considère-t-il. Estimant que les gouvernants devraient en faire autant, pour pouvoir améliorer efficacement les écoles sénégalaises. « Croyons en nous mêmes et en nos compétences, » propose-t-il.Monia Inakanyambo (Envoyée spéciale)

Ross Béthio:Le message de Issa Sall aux agriculteurs

http://www.seneweb.co Le candidat du Pur, El Hadj Issa Sall, était en campagne ce samedi dans la commune de Ross Béthio. Il a révélé aux agriculteurs de la localité son projet pour leur secteur, s’il est élu.

«Qui dit Ross Béthio dit agriculture, a-t-il posé. On doit vous faciliter les intrants, l’eau, le gasoil et les pompes. On doit également vous faciliter l’accès a la terre au lieu de les vendre aux étrangers.»

Issa Sall a demandé aux populations de soutenir sa candidature afin qu’il puisse régler leurs difficultés. « Donnez-nous toutes vos voies pour qu’on puisse changer vos conditions de vie et d’existence », a-t-il demandé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*