CASAMANCE : MADICKÉ NIANG PROMET ’’D’ÉCARTER LES INTERMÉDIAIRES QUI SE NOURRISSENT DE LA CRISE’’

CASAMANCE : MADICKÉ NIANG PROMET ’’D’ÉCARTER LES INTERMÉDIAIRES QUI SE NOURRISSENT DE LA CRISE’’
CASAMANCE : MADICKÉ NIANG PROMET ’’D’ÉCARTER LES INTERMÉDIAIRES QUI SE NOURRISSENT DE LA CRISE’’

Ziguinchor, 10 fév (APS) – Le candidat de la coalition ’’Madické 2019’’ qui a promis dimanche à Ziguinchor (sud) d’écarter tous les acteurs intermédiaires qui se nourrissent de la crise en Casamance annonce la création d’un Cadre national de discussions directes avec les ’’vrais acteurs concernés’’ par la recherche de la paix.

’’Il faut écarter tout ce qui est intermédiation dans la crise en Casamance. Il faut un dialogue direct entre le pouvoir le Mouvement des forces démocratiques la Casamance (MFDC) et les différents autres acteurs concernés’’, a déclaré Madické Niang.Il s’exprimait en marge de son audition par l’initiative de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance (PFPC) qui interpelle ainsi les candidat à la magistrature suprême sur leur programme socioéconomique et les axes programmatiques réservés à la résolution de la crise qui sévit dans le sud du pays depuis 1982.

 ’’Il y a beaucoup d’intermédiaires qui se nourrissent de la crise en Casamance. Il faut tous les écarter. L’argent a trop pollué cette crise. Ce n’est pas la bonne méthode (…)’’, a poursuivi Madické Niang, deuxième candidat à être auditionné par les femmes après El Hadji Sall.

’’Une fois à la magistrature suprême, je vais créer une structure gouvernementale pour mener des discussions directes avec les acteurs qui sont concernés. Beaucoup de temps et beaucoup d’argents ont été perdus avec les intermédiaires. Les résultats nous montrent que cette méthode est loin d’être efficace’’, a encore dit l’ancien ministre des Affaires étrangères sous le régime d’Abdoulaye Wade.

Il a aussi promis la mise en place d’un programme spécial dédié à la Casamance pour rattraper son retard ’’avec la réalisation de tout un paquet d’infrastructures socioéconomiques de base et surtout l’installation d’unités de transformation à tous les niveaux parce que le Casamance reste le grenier du pays avec ses nombreuses potentialités économiques’’.MTN/OID

Ziguinchor, Oussouye, Niaguiss, Adéane… : Me Madické Niang a sillonné la Basse-Casamance

https://www.dakaractu.com En une journée, Me Madické Niang a visité pas moins de cinq localités de la Basse-Casamance, passé  plusieurs heures entre Ziguinchor, Oussouye, Niaguiss, Adéane, Kaour, Agnack, Manécounda, Goudomp, Sindone, et parcouru plus de 200 km.

Le candidat de la coalition « Madické 2019 » a vraisemblablement été, sur le plan géographique, plus présent, du moins pour le moment, que Idrissa Seck, Ousmane Sonko et Issa Sall, au Sud du pays. Au fil de ses déplacements en caravane, dimanche, il a parcouru presque toute la région de la Casamance naturelle.

Attendu à Oussouye, dans l’après-midi, le candidat Me Madické Niang, en provenance de Ziguinchor, est arrivé à Goudomp aux environs de 19 heures, en passant par Niaguiss, Adéane, Kaour, Manécounda, Sindone, entre autres localités. Ces villages et communes ont été visités pendant les 6 heures de campagne et les habitants ont écouté religieusement les déclarations du candidat de la coalition « Madické 2019″…

Me Madické Niang : «J’irai à la rencontre de Me Abdoulaye Wade une fois à Dakar»

https://www.dakaractu.com Me Madické Niang sifflerait bien la fin de la récré. Le candidat de la coalition « Madické 2019 » envisage de rencontrer le Secrétaire général du Pds.

À défaut de le recevoir, il ira à sa rencontre. « Je continue de lui vouer la même considération et la même affection. Personne ne peut oublier la proximité que j’ai entretenue avec lui. Donc, pour toutes ces raisons, c’est sûr que j’irai à sa rencontre. Puisqu’il veut rencontrer tous les candidats, j’irai à sa rencontre, une fois à Dakar. Moi, je fais partie des quatre candidats qu’il veut rencontrer », a assuré le responsable libéral, réputé très proche du pape du Sopi.

La rencontre pourrait avoir lieu dans une suite à l’hôtel Terrou-bi, occupée par l’ancien chef de l’État. L’idée est de mettre fin au feuilleton concernant le Pds et Karim Wade. Madické Niang est le dernier ministre des Affaires étrangères avant la chute du régime de Abdoulaye Wade. D’alleurs, c’est dans la demeure de Me Madické Niang que Wade séjournait lorsqu’il était de passage à Dakar.

Depuis le début de la campagne, le président de « Madické 2019 » a déjà effectué plusieurs déplacements sur le territoire national. Il s’est notamment rendu à Vélingara, mais aussi à Sédhiou, et enfin à Ziguinchor…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*