En campagne à Kédougou : Me Madické Niang promet de renégocier les contrats miniers

En campagne à Kédougou:Me Madické Niang promet de renégocier les contrats miniers

https://actusen.sn Premier candidat à la présidentielle à se rendre dans le Sénégal oriental, Madické Niang a été accueilli en masse par les Kédovins à la place Senghor. Et visiblement très satisfait de cet accueil chaleureux, le candidat de coalition “Madické 2019” a promis de régler une bonne fois pour toute, le problème de la gestion des mines du pays, une fois porté à la Magistrature suprême. Ainsi, il s’engage à revoir les contrats des sociétés minières qui portent sur l’exploitation de l’or afin que les bénéfices profitent aux populations kédovines .

En outre, Me Madické Niang est largement revenu sur les questions relatives à l’eau, l’emploi et l’électricité. Et c’est pour faire encore des promesses.Lama SIDIBE

KOLDA : MADICKÉ NIANG S’ENGAGE À DOTER CHAQUE COMMUNE DE 1, 500 MILLIARD FCFA

Kolda, 8 fév. (APS) – Le candidat de la coalition ‘’Madické 2019’’, Madické Niang, s’est engagé vendredi à mettre à la disposition de chaque commune un montant d’un milliard cinq cents millions de francs CFA, pour notamment les aider à résoudre les problèmes d’eau, d’électricité et d’infrastructures sanitaires.

 ‘’Mon souhait est que chaque Sénégalais ait un métier pour aider chacun à avoir un travail afin qu’il puisse prendre ses besoins en charge. […] je vais mettre à la disposition des communes, de la plus petite à la plus grande, un milliard cinq cents millions pour résoudre les problèmes d’eau, d’électricité, d’infrastructures sanitaires  et d’unités de transformation’’, a-t-il déclaré.

Il a dit vouloir initier des concertations sur les ressources que devrait générer les contrats pétroliers et miniers, en vue de ‘’voir les ressources à mettre à la disposition des jeunes et des femmes’’.

‘’Je suis intéressé et préoccupé par l’intérêt des Sénégalais ici à Kolda. Je vous donne rendez-vous comme je l’ai fait à Ziguinchor et Sédhiou. D’ici deux à trois ans, si je suis élu, je vais transformer le visage de Kolda et celui qui visitera Kolda saura que c’est un autre gouvernement qui est mis en place’’, a lancé Me Madické Niang à ses militants et sympathisants, dans une déclaration faite devant la gouvernance de Kolda.MG/ASG

 Madické Niang éconduit à Médina Gounass

https://www.leral.net/ Après l’étape de Kédougou et Vélingara, le candidat de la coalition “Madické 2019” avait décidé d’aller à Médina Gounass pour effectuer son ziar auprès du khalife qui, d’après Madické, est son ami.

Il voulait en profiter pour assister avec lui à la prière d’Al Jummah (du vendredi).

À sa grande surprise, Madické Niang a été informé que le khalife ne peut pas le recevoir parce qu’il ne l’a pas avisé avant pour que les dispositions idoines soient prises et qu’il ne reçoit pas à l’heure où il est arrivé sur les lieux (en début d’après-midi). Vexé, Madické Niang est retourné à Vélingara où il a prié dans une mosquée mouride. Igfm

Madické Niang à Nord Kolda : « Je ne vous décevrai jamais « 

Seneweb.com À Kolda, où il a tenu un meeting ce vendredi, le candidat de la coalition Madické2019 a gagné le pari de la mobilisation. « Je suis content de l’accueil. Cela montre que Kolda a choisi. Je ne vous décevrai jamais, vous les Sénégalais. Je ne veux pas être seulement un président de la République, mais je veux être là pour redresser le pays, pour enlever ici cette personne (Macky Sall) qui n’est que là que pour ses intérêts », a déclaré Madické Niang.

Poursuivant son discours, le candidat a affirmé que Kolda a beaucoup d’abris provisoires. Ce qui est une honte pour le président sortant. « Il avait dit zéro abri provisoire. Cette région manque d’eau, d’électricité, etc. L »élevage et l’agriculture sont les parents pauvres dans cette zone. Raison pour laquelle la commercialisation d’arachide est plombée. Macky Sall  est incapable de diriger le pays. C’est un incompétent », dit-il.

L’avocat a aussi soutenu qu’à Kolda, le chômage des jeunes est très élevé et les femmes souffrent. Sur ce, il a annoncé la suppression des institutions budgétivores. « Une fois élu, je vais supprimer le Conseil économique, social et environnemental (Cese), le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), la Cndt. Pour les ressources pétrolières, je vais réviser les contrats et je vais donner les recettes aux jeunes », renseigne le candidat devant Mamadou Lamine Dianté et Tapha Diao.

À ces camarades de l’opposition, il déroule : « Je suis dans le camp du changement. Je ne jette jamais des piques dans le jardin de l’opposition. Mais j’ai été la première personne à dire que Macky n’a rien fait pour le pays. Ceci, après son adresse à la nation. Awa FAYE 

Ld-Debout Vote Madické2019

https://www.walf-groupe.com Envoyé spécial – La coalition Madické-2019 enregistre des renforts de taille.A l’étape de Linguère, Madické Niang avait annoncé être en discussion avec un grand parti. La discussion a abouti puisque la Ligue démocratique- Debout (Ld-Debout) a décidé de soutenir le candidat Madické Niang. C’est en tout cas l’annonce faite par le candidat de la coalition Madické2019 hier à Kédougou.

En sus du ralliement de la Ld-Debout, il y a Babacar Ba, un ancien de Ldr-Yessal de Modou Diagne Faye et d’anciens dignitaires du régime sortant.En outre, Madické Niang appelle le président sortant et candidat à sa propre succession à un débat public sur son bilan et autres.

Massaly démissionne du Front national de résistance et déballe

Seneweb.com Les nombreux ralliements des candidats recalés à l’étape du parrainage au profit d’Idrissa Seck, indisposent certains candidats à l’élection présidentielle. Leur entourage aussi. Membre de la coalition Madické2019, Mouhammadou Lamine Massaly a asséné ses 4 vérités, ce vendredi, à Kolda au cours d’un meeting. Il n’a pas ménagé la bande de Pape Diop, Président de Bok Gis Gis  et Cie, qui ont rallié la coalition Idy2019, avant de déclarer sa démission au sein du Front national de résistance (Fnr).

 » Ils ont toujours dit qu’ils n’avaient pas confiance en Idrissa Seck, car ce dernier a l’habitude d’enregistrer les personnalités avec qui il est en entretien. Depuis, ils soutenaient que le leader de Rewmi ne respecte pas les membres du front. Aujourd’hui, ils ont retourné leur veste pour s’allier avec lui en vue de vouloir partager les intérêts du pays », a-t-il révélé, avant de déclarer: « Je démissionne du front national de résistance car une personne doit avoir du vertu. Il n’y a qu’un seul candidat passionné pour le Sénégal, un candidat de la rupture, c’est Madické Niang ».

Au candidat sortant, Macky Sall, Massaly lance: « Les jeunes de Kolda ont promis une victoire écrasante de leur candidat Madické Niang au soir du 24 février prochain ». En sus, il a interpellé les cadres de Kolda, de Matam, de Bakel et de Kédougou. Selon lui, Macky Sall doit être poursuivi pour haute trahison. « Il a trahi la confiance de toute une population. Il ne parvient pas à satisfaire leurs demandes. Nous avons des jeunes debout à Kolda, engagés pour emmener Me Madické Niang à la magistrature suprême », a-t-il avancé.Awa FAYE 

Le candidat de la coalition « Madické 2019 » attendu à Sédhiou, Ziguinchor, Oussouye, Bignona…

https://www.dakaractu.com Le Sud est le prochain point de passage du candidat de la coalition « Madické 2019 », dans sa quête du suffrage des sénégalais.Me Madické Niang a fait le déplacement, ce samedi, à Sédhiou, avant de continuer sur Ziguinchor. Le candidat à la présidentielle vient y exposer les mesures phares et d’urgence de son projet de société « Jamm Ak Xeweul ». Son objectif cependant, est de rallier à sa candidature, les électeurs de la région Casamançaise.

Les adhérents et sympathisants de la Coalition « Madické 2019 » résidant à Ziguinchor vont recevoir leur leader dans une ambiance de meeting électoral. Une occasion pour l’ancien ministre des Affaires étrangères de défier encore le président Macky Sall.

Madické Niang poursuit sa campagne, dimanche, en faisant cap sur Oussouye, Bignona, Bounkiling, Nioro, Passy et Kaolack, où sera organisé un meeting électoral, après la visite de certains chefs religieux. L’occasion pour le candidat à la présidentielle de peaufiner son discours sur d’autres sujets. Il va ainsi rencontrer les adhérents et sympathisants de son mouvement politique avant de retourner sur Dakar en début de semaine prochaine…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*