ME MADICKÉ NIANG « EST LE CANDIDAT NATUREL ET LÉGITIME DU PDS », SELON PLÉNIPOTENTIAIRE À SAINT-LOUIS

ME MADICKÉ NIANG CANDIDAT PDS
ME MADICKÉ NIANG CANDIDAT PDS

Saint-Louis, 6 fév (APS) – Me Alioune Abatalib Guèye, plénipotentiaire du candidat de la coalition « Madické2019 » à Saint-Louis, a déclaré que Madické Niang est ’’le candidat naturel et légitime’’ du Parti démocratique sénégalais (PDS) à la présidentielle du 24 février prochain dont l’ancien président Abdoulaye Wade, fondateur de cette formation politique, prône le boycott.
Me Madické Niang est « le candidat naturel et légitime du parti démocratique sénégalais (PDS) malgré les nombreuses critiques, car il engrangera l’essentiel des voix des fidèles militants du PDS », a déclaré son plénipotentiaire, par ailleurs coordonnateur régional de la coalition ’’Madické2019’’.

Selon Me Abatalib Guèye, la coalition ’’Madické2019’’ est en train d’enregistrer « des adhésions massives (…) partout dans le pays, avec la venue de la famille d’origine du PDS ».

 S’exprimant lors d’une visite de proximité, Me Guèye, souligne que le programme de campagne du candidat Madické Niang porte sur une démarche de proximité consistant en des rencontres, à l’occasion desquelles ses ambitions seront exposées aux populations.

Selon lui, le candidat de la coalition « Madické 2019 » a ’’un programme ambitieux’’ pour Saint-Louis, où il est né et a grandi, lequel « se résume essentiellement » par le problème de la brèche au niveau de la Langue de Barbarie. Il y a aussi la question de la pêche et la situation des populations de Nguet-Ndar, Goxu Mbathie et Santhiaba, qui vivent « dans une situation précaire, avec l’avancée de la mer’’.

Selon lui, Saint-Louis « est confrontée au manque d’emplois pour les jeunes, aux problèmes de santé, d’éducation (…), parce que sans les activités de la pêche, les populations ne vivent pas correctement ».

Cela fait que des quartiers comme Pikine, Diaminar « souffrent de problèmes d’assainissement, d’eau potable, d’éclairage public, de problèmes d’inondations et d’ordures », a-t-il indiqué, affirmant que Madické Niang détient « des solutions » à toutes ces questions.

Me Abatalib Guèye a dénoncé « les politiques de saupoudrages » par lesquelles le régime de Macky Sall « essaie de tromper les populations de la Langue de Barbarie, avec des simulations sur le démarrage des travaux de balisage et dragage de la brèche, à l’orée des » élections.

Le plénipotentiaire du candidat ’’Madické2019’’ affirme également que « les accords de pêches signés, ne sont pas satisfaisants pour l’ensemble des pêcheurs de la Langue de Barbarie », car les pêcheurs relevant du système « félé-félé’’ (pêche aux filets), « plus majoritaires, sont exclus, pour disposer de licences de pêches ».

« Nous sommes en train de faire un travail de mobilisation dans tout le département, afin de préparer la venue de notre candidat dans sa ville natale, où il fera une déclaration importante à l’endroit du peuple sénégalais, mais surtout à l’endroit ses compatriotes saint-louisiens », a-t-il déclaré.

En attendant, la coalition « Madické2019 » s’attèle aux visites de proximité, avec quelques meetings et des animations de quartiers, partout à travers le département de Saint-Louis, renseigne son plénipotentiaire.BD/BK/MD

TAMBACOUNDA : MADICKÉ PROMET 500 MILLIONS À 1,5 MILLIARD AUX COMMUNES DÉFAVORISÉES

Tambacounda, 6 fév (APS) – Le candidat de la coalition « Madické 2019 », Madické Niang a promis, mercredi, une dotation de 500 millions à 1,5 milliard de francs CFA pour toutes les communes de l’intérieur du pays afin de leur permettre de ratrapper leur retard en matière de développement.

« Nous ferons en sorte que le retard accusé par les villes de l’intérieur du pays puisse être purement résorbé. Il y aura une dotation spéciale pour toutes les communes selon la taille géographique allant de 500 à 1,5 milliards frs CFA », a dit l’ancien ministre des Affaires étrangères dans une déclaration faite à Tambacounda.

Il indiqué que cette dotation devra permettre de régler les problèmes d’accès aux services sociaux de base, à construire des infrastructures et surtout, à mettre en place de petites unités de transformation pour que les produits agricoles puissent servir et régler les besoins des populations.

’’J’ai parcouru le Sénégal des profondeurs, de Kanel (Matam, nord) à Tambacounda (sud-est) en passant par Bakel. Quelle situation pénible ! J’ai traversé des routes cahoteuses mais la route Bakel –Tambacounda a battu tous les records’’, a fustigé Madické Niang.

 Il propose ainsi d’inverser la courbe de développement du Sénégal pour ’’corriger les disparités notées dans les régions du Nord et du Sud du pays.’’

’’Ces villes ont besoin d’infrastructures, ont besoin d’être accompagnées. Il faut une discrimination positive en faisant en sorte que toutes ces villes qui accusent un retard énorme puissent recevoir des programmes spéciaux qui leur permettront de régler ces problèmes’’, a lancé le chef de file de la coalition « Madické 2019’’.

Il a souligné que son projet de société, qui prône « une bonne justice, indépendante et forte » est « la meilleure réponse aux attentes des populations’’.SDI/ASG/PON

Madické Niang fustige «le manque d’infrastructures dans le Ferlo»

http://www.emedia.sn En tournée dans le Ferlo, Madické Niang n’a pas manqué de fustiger le manque d’infrastructures et de services sociaux de base constaté dans la zone nord du Sénégal.

« Le Fouta vit des moments difficiles » dus notamment par un « retard d’urbanisation, la quasi absence d’assainissement et les routes cahoteuses », a déclaré Madické Niang lors d’un meeting à Kanel.

Le candidat de la coalition Madické2019 a visité ce mercredi les localités de Ourossogui, Matam et Kanel. Me Madické Niang s’engage à régler le retard de développement accusé dans les zones qu’il a visitées. Dans ce sens il compte mettre en place « une dotation spéciale pour les communes du Fouta ». Ibrahima NDIAYE

Projet de société : Ce qu’a annoncé Me Madické Niang pour « sortir les sénégalais de la misère »

https://www.dakaractu.com Le candidat de la coalition « Madické 2019 » promet de déployer une série de « mesures d’urgence », qui entreront « en vigueur dès son élection à la présidence de la République. »

Me Madické Niang a multiplié les annonces en faveur des étudiants, « Nous allons proposer au gouvernement français l’ouverture de négociations sur les droits d’inscription des étudiants sénégalais. Nous allons aussi prendre immédiatement les dispositions idoines pour le retour dans les amphithéâtres des 40 000 étudiants orientés dans le supérieur privé », a assuré le candidat. Après avoir indiqué qu’il allait « entrevoir la fin des difficultés des populations locales ».

Me Madické Niang a fait plusieurs annonces concrètes pour le pouvoir d’achat, afin de « réduire sensiblement le coût de la vie ». Il souhaiterait « rétablir la génération des bourses et aides à l’université ». Le candidat Me Madické Niang a toutefois assuré qu’il comptait « négocier à nouveau les contrats pétroliers et gaziers », sans oublier « le règlement immédiat de la dette intérieure des entreprises ».

Le candidat libéral entend supprimer le Conseil économique social et environnemental, le Haut conseil des collectivités territoriales et la Commission nationale du dialogue des territoires. Pour une bonne gestion des sociétés nationales, l’ancien ministre des Affaires étrangères promet d’instaurer l’appel à la concurrence pour les fonctions de directeur général de certains services. « La fonction de Dg est incompatible avec l’exercice manifeste d’une activité politique partisane », estime le candidat à la présidentielle. Il veut  casser l’image bâtie par le président sortant faisant de la fonction de directeur général « un poste politique »…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*