Issa Sall à Rebeuss : «Khalifa Sall me rappelle Mandela»

Issa Sall à Rebeuss:«Khalifa Sall me rappelle Mandela»
Issa Sall à Rebeuss:«Khalifa Sall me rappelle Mandela»

http://www.emedia.sn Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) a démarré sa tournée, ce mardi, à la Maison d’arrêt de Rebeuss. El Hadj Issa Sall a rendu visite à l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, emprisonné depuis mars 2017.

Au sortir de sa visite, le leader du Pur a déclaré : « J’étais venu rendre visite à mon ami, mon frère Khalifa Ababacar Sall. Et quand je vois Khalifa Sall, il me rappelle Nelson Mandela. »

El Hadj Issa Sall a également profité de cette visite pour prôner la séparation des pouvoirs. « Aujourd’hui, celui qui incarne le pouvoir Exécutif pense qu’il est un roi qui peut écraser tous les autres pouvoirs », déplore-t-il. Par ailleurs, il promet que le jour où il sera à la tête de la magistrature suprême, il laissera les autres pouvoirs exercer la plénitude de leurs fonctions MAME PENDA DIAGNE

Une déferlante verte accueille le candidat Issa Sall à l’UCAD

iGFM – (Dakar) – Avant l’étape de Mbour où un meeting doit se tenir en fin d’après midi, le candidat Issa Sall a été l’hôte des étudiants de l’université de Dakar.  Sur place, il a été accueilli par une marée humaine aux couleurs vertes du parti de l’unité et du rassemblement. La caravane du Pur100 a fait le tour du campus social avant de s’arrêter devant le pavillon où Issa Sall s’est adressé aux étudiants. C’est pour tout d’abords déplorer les conditions d’études et de vie des étudiants aux campus social.

« Même pour réclamer votre bourse, vous le faites au risque de votre vie. Ce qui est déplorable. Même les enseignements et la formation professionnelle sont menacés car bientôt il n y aura plus d’enseignant dans les universités et les écoles de formation. Quand je seraix élu, tous les doctorants deviendront systématiquement des enseignants d’université. Les étudiants originaires des régions du pays n’auront plus à venir jusqu’au Dakar pour étudier. Le Pur va construire des universités de proximité dans chaque département du pays » a déclaré le professeur Issa Sall face aux étudiants acquis à sa cause.

MBOUR : L’IMPRESSIONNANTE CARAVANE NOCTURNE DE ISSA SALL*

http://www.emedia.sn La campagne électorale a son lot d’imprévus. Le candidat Issa Sall en a fait les frais ce lundi. Alors qu’il avait prévu de tenir un meeting près du stade, à Mbour, le leader du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) est arrivé dans la capitale de la Petite Cote au-delà de minuit, au terme d’un après-midi marathonien, au point de faire naitre des craintes que le meeting ne se tienne finalement pas.

Car à 20 heures, l’heure à laquelle le rassemblement à Mbour était prévu, la caravane du PUR était entre Rufisque et Bargny, dans la région de Dakar, peinant à se frayer un passage dans un embouteillage monstre. Puis, venaient les étapes des communes de Sindia, Malicounda et Saly, sans compter l’escale improvisé à Guéréo par une foule en liesse, marquant sans doute la plus importante mobilisation depuis le départ de la caravane, lundi matin.

Dopé par la présence massive de ses militants dans ce village lébou, Issa Sall a fait quelques promesses. Notamment celle de réaliser la route principale qui mène à Guéréo, une vieille doléance qui tarde à être satisfaite, selon les populations locales. Après une petite pause, la caravane a pris la direction de Nguekhokh, avant de faire cap sur Mbour où, vers 00h45, Issa Sall et son équipe ont encore trouvé une impressionnante foule qui les attendait malgré l’heure tardive, malgré la température (19°C). BABA NDIAYE, ENVOYÉ SPÉCIAL

« PUR » coalition tidiane avec Bess dou niak : Macky sur le fil du rasoir vers Tivaouane.

https://www.dakaractu.com Le PUR vient de décrocher le Graal avec le soutien que lui apporte Bess dou Niak. En clair, si on en croit le quotidien L’As, Serigne Mansour Sy Djamil, qui n’avait pas franchi le barrage du parrainage, a rejoint le candidat Issa Sall.

Si l’information est confirmée, tous les pronostics des Augures relativement au poids de Benno Bokk Yakaar dans les milieux tidianes vont être revus, malgré les consignes de vote, réelles ou déguisées, dont a bénéficié le chef de l’Etat sortant. Ce dernier comptait beaucoup sur Bess dou niak pour endiguer la concurrence du PUR, grande révélation des législatives de 2017. Pis, avec la nouvelle donne, Benno Bokk Yakaar est menacée dans toute la région de Thiès, voire sur l’axe Dakar-Thiès-Diourbel. En effet, si le candidat Idrissa Seck obtient les soutiens de Khalifa Sall et de Me Abdoulaye Wade, il pourrait facilement remporter le scrutin à Dakar et à Diourbel. Pour Thiès, Idy, Haguibou Soumaré, Thierno Alassane Sall, renforcés dans l’opposition, par le PUR et Besse dou Niak, poseront une séreuse équation à Macky Sall. Qui plus est, aussi bien le PUR que Bess dou niak sont bien implantés dans la banlieue dakaroise, ainsi que l’ont prouvé les résultats des locales de 2014 et ceux des législatives de 2017.

Pour mémoire, Serigne Moustapha Sy, leader du Mouvement Moustarchidines Wal Moustarchidates est l’homonyme de son illustre oncle Serigne Moustapha Diamil de Fass, père de Serigne Mansour Sy. C’est dire que le ralliement de Bess dou niak au PUR peut avoir des effets au-delà de Tivaouane et environs, pour influencer les résultats issus du vote tidiane partout à travers le Sénégal, voire dans la diaspora.

Reste, en définitive, à savoir quel grand jeu va sortir Mcky Sall pour tenir la dragée haute face à cette « PURE » coalition tidiane.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*