SAINT-LOUIS : DÉMARRAGE DU SONDAGE ET DU BALISAGE DE LA ‘’BRÈCHE’’

Saint-Louis, 31 jan (APS) – Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, a assisté jeudi à Saint-Louis (nord) au démarrage officiel des travaux de balisage et de sondage du canal de délestage de la Langue de Barbarie, également appelé ‘’brèche’’.
Accompagné du maire de la commune, Mansour Faye, de la directrice de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM), Ndeye Tické Ndiaye, d’officiers et de membres l’administration territoriale, il a notamment constaté le démarrage effectif des dits travaux.
Au total, cinq milliards de francs ont été débloqués par l’Etat du Sénégal afin de trouver et mettre en œuvre des solutions urgentes sur cette brèche et assurer de meilleures conditions de sécurité aux pêcheurs, a indiqué Omar Guèye, à l’issue de sa visite du chantier.
Il a également annoncé le lancement prochain des travaux de dragage, après l’achèvement des opérations de cartographie du fond marin.
Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime a dans le même temps, insisté sur l’expérimentation en cours d’un nouveau dispositif de sécurité ayant déjà permis de doter à 200 pirogues du système de géolocalisation.
Il a invité les pêcheurs locaux à respecter les directives de de sécurité en mer et à s’adonner à un port systématique du gilet de sauvetage.
Auparavant, Oumar Guèye et sa délégation s’étaient rendus dans le quartier de Guet-Ndar pour présenter les condoléances du gouvernement aux familles de pêcheurs récemment retrouvés morts au large du Cap Vert. Une enveloppe de 11 millions de francs a été remise aux familles des disparus.

La brèche de Saint-Louis, ouverte pour éviter des inondations à Saint-Louis, s’est élargie de plusieurs kilomètres. Cet élargissement est considéré comme une source de danger pour notamment les pêcheurs, à cause des nombreux chavirements de pirogues qui y sont enregistrés.BD/AKS/OID

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*