OUVRAGE BIOGRAPHIQUE :Mansour Gaye dévoile la face cachée de Djily Mbaye 

http://www.enqueteplus.com 28 ans après sa disparition, la vie et l’œuvre du célèbre milliardaire Djily Mbaye sont revisitées à travers un livre du journaliste-consultant Mansour Gaye. Intitulé ‘’El Hadj Djily Mbaye : la saga d’un sage milliardaire’’, l’ouvrage biographique a été présenté samedi, au cours d’une cérémonie de dédicace.

Lorsque l’on parle de Feu Djily Mbaye, le commun des Sénégalais ne retient que cet homme immensément riche à qui on doit des immeubles et des cités, bien en vue : Building des Allumettes, immeuble et Cité Fayçal, ainsi que la Cité éponyme. Pourtant, le défunt Lougatois fut un homme multidimensionnel. C’est pour montrer ses différentes facettes que le journaliste-consultant, Mansour Gaye, a retracé sa biographie, à travers un ouvrage de 212 pages. Le livre intitulé ‘’El Hadj Djily Mbaye : la saga d’un sage milliardaire’’ a été présenté au public, samedi. La cérémonie de dédicace, organisée à la Place du Souvenir africain, a été une occasion pour revenir sur la vie du célèbre milliardaire. Le professeur Iba Der, préfacier du livre publié en août 2018, ainsi que les professeurs Massamba Guèye et Ahmadou Thiombane, correcteur du manuscrit, n’ont pas tari d’éloges à l’endroit de l’homme fortement représenté par sa famille, dont son fils Mame Cheikh Mbaye Djily. La famille Abass Sall de Louga était également représentée.

Pour l’auteur, Djily Mbaye a sacrifié sa vie pour la patrie, car il a beaucoup fait pour la Nation et c’est pour lui rendre hommage qu’il a jugé nécessaire d’écrire. ‘’Son œuvre est incommensurable, car il s’est beaucoup illustré dans le secteur économique, religieux et social et tant d’autres qui ont révélé son génie’’, a souligné le journaliste-communiquant. A son avis, le religieux demeure une référence pour les générations actuelles et futures et son parcours mérite d’être vulgarisé. C’est pourquoi, justifie le fils du célèbre écrivain-poète Cheikh Tidiane Gaye, ‘’nous avons mis en exergue sa sagesse et sa richesse’’. Car argue-t-il, ‘’en général, ces deux ne font pas souvent bon ménage, puisque beaucoup de personnes riches ne sont pas modestes. Or Djily Mbaye n’était pas près de sa fortune pour avoir aidé beaucoup de personnes et investi au Sénégal’’.

Outre cette dimension économique, il explique qu’il avait beaucoup de vertus. ‘’Dans le livre, il y a un chapitre qui rappelle sa modestie, son sens de l’amitié et sa dimension mystique, car Baye Djily a été un marabout, puisqu’étant le fils de Mame Cheikh Ahmadou Kabir, grand soufi du Ndiambour’’, souligne l’auteur. Et d’ajouter : ‘’en entendant son nom, on ne pense qu’à sa fortune, donc, c’était nécessaire de dévoiler sa face cachée’’.

En somme, pour M. Gaye, la nation doit un hommage à Djily Mbaye qui, dit-il, ‘’n’a pas servi aux Lougatois uniquement mais, il a été utile pour tout le Sénégal pour avoir, une fois, payé la masse salariale des agents de l’Etat’’.

Pour sa part, le journaliste culturel Aboubacar Demba Cissokho s’est, dans son témoignage, réjoui de la construction du Lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda qui a permis à plus d’une génération de passer le Bac dans la localité. A cela, s’ajoute le lycée du même nom érigé à Louga.

Compte tenu de ces actes, l’auteur du livre considère que l’hommage qu’on peut rendre à ce défunt mécène, ‘’consiste à préserver son legs et non lui donner seulement des noms de rue’’. C’est dans ce souci de préservation, qu’il a lancé un appel aux autorités en les invitant ‘’à vulgariser l’œuvre auprès des élèves et étudiants qui trouvent en lui une référence’’. Dans cette dynamique, le producteur Bouba Ndour s’est engagé à traduire le livre en audio pour en faire des sons. Une proposition saluée par l’auteur, d’autant plus que, dit-il, 28 ans après sa disparition, c’est la première fois qu’un ouvrage est consacré à Djily Mbaye.FATOU SY

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*