Légère progression de l’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de décembre 2018

https://www.lejecos.com L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de décembre 2018 a progressé de 0,6%, sous l’effet essentiellement d’une augmentation des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées », des services de « communication » et des « articles d’habillement et chaussures » indique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(Ansd).

En variation annuelle, les prix à la consommation ont augmenté de 1,3%. Le taux d’inflation annuel s’est établi à +0,5% en 2018. Les « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » se sont renchéris de 1,6% au mois de décembre 2018. Cette évolution est expliquée par celle des prix des poissons frais (+11,4%), des légumes secs et oléagineux (+2,6%), ainsi que des autres fruits frais (+2,6%).

La faiblesse de l’offre au niveau des marchés de certains produits, notamment les poissons frais expliquent cette tendance haussière. Toutefois, la baisse des légumes frais en feuilles (-1,1%), des fruits secs et des noix (-8,1%), des légumes frais en fruits ou racine (-5,7%) et des pâtisseries, gâteaux, biscuits, viennoiseries (-4,4%) a amoindri la hausse des produits alimentaires au cours du mois sous revue. En variation annuelle, les prix de la fonction ont été majorés de 3,0%.

Selon l’Ansd , les prix des services de « communication » se sont relevés de 1,6%, en raison d’un accroissement de ceux de la communication téléphonique (+1,9%), dû à la contraction des promotions de crédit par rapport au mois précédent. En comparaison à leur niveau de décembre 2017, les prix ont chuté de 0,4%.

Les prix des « articles d’habillement et chaussures » se sont raffermis de 0,3% en décembre 2018, en rapport avec l’augmentation des prix des vêtements d’enfant et nourrisson (+2,8%) et des sous-vêtements d’homme (+2,6%). Par rapport à la période correspondante en 2017, ils ont reculé de 0,4%.

Les prix des services de « l’enseignement » et de « loisirs et culture» sont restés stables au cours du mois de décembre 2018. En variation annuelle, ils se sont renchéris respectivement de 2,3% et 3,0%.

Les prix des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer », des « biens et services divers » et des services de « restaurants et hôtels » n’ont pas connu de variations sensibles en rythme mensuel. Comparés à la période correspondante en 2017, ils ont évolués respectivement de -0,1%, +0,3% et -0,2%.

Les prix des services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » se sont repliés de 0,1%, en liaison avec la baisse de ceux des produits pour l’entretien et réparation courante (-0,6%). En variation annuelle,

ils ont augmenté de 0,4%. La baisse des prix des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » (-0,1%) en rythme mensuel est liée particulièrement à celle des prix de l’alcool de bouche (-2,0%) et des vins et boissons fermentées (-0,2%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 11,7%.

Les prix des biens et services de « transports » ont régressé de 0,2% en décembre 2018, suite à la contraction de ceux des services de transport aérien de passagers (-4,4%) et des pièces détachées et accessoires (-1,1%). Comparés à la période correspondante en 2017, ils se sont réduits de 0,5%. Les prix des services de « santé » ont diminué de 0,4%, sous l’effet d’une baisse de ceux des médicaments traditionnels (-4,6%). En variation annuelle, ils ont évolué de -0,9%.

L’inflation sous jacente est restée stable en rythme mensuel et a augmenté de 0,6% en variation annuelle. Les prix des produits locaux et ceux des produits importés se sont accrus respectivement de +0,8% et +0,4%. En variation annuelle, ils se sont appréciés respectivement de 1,6% et 0,4%. Adou FAYE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*