Le Déficit Commercial en repli de 78,4 milliards en Novembre

Dakar, 2 jan (APS) – Le déficit commercial du Sénégal a reculé de 78,4 milliards de francs CFA en novembre, à 116,3 milliards contre 194,7 milliards en octobre 2018, indique la Direction de la prévision et des études économiques (PDEE).

 ‘’Cette situation s’explique par une progression des exportations de biens (+67,8 milliards) conjuguée à une baisse des importations (-12,8 milliards). Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations est passé de 30,8% à 52,6% entre octobre et novembre 2018, soit une augmentation de 21,8 points de pourcentage’’, explique la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture.

En novembre, les exportations de biens ont cru de 67, 8 milliards (64, 7%) en comparaison avec le mois précédent pour atteindre 172,6 milliards. ‘’Cette performance est, essentiellement, attribuable à l’or non monétaire (+61,6 milliards), aux produits pétroliers (+12,4 milliards), aux produits alimentaires (+3,9 milliards) et aux « engrais minéraux et chimiques » (+3,1 milliards)’’, précise la publication.

En glissement annuel, les exportations de biens se sont accrues de 62,5 milliards ou 56,8% en novembre 2018, du fait, principalement, des ventes d’or non monétaire (+43,2 milliards), de produits alimentaires (+6,4 milliards), notamment halieutiques (+2,8 milliards) et arachidiers (+2,7 milliards), d’acide phosphorique (+3,4 milliards), de produits pétroliers (+2,5 milliards) et de zircon (+1,7 milliard). Par contre, les exportations de ciment poursuivent leur tendance baissière avec un recul de 1,4% comparativement au même mois de 2017.

 Pour leur part, les importations de biens se sont repliées de 12,1 milliards ou 3,5%, en variation mensuelle, pour se situer à 328,3 milliards au mois de novembre 2018. Cette situation s’explique, notamment, par la diminution des achats à l’étranger de produits pétroliers (-36,7 milliards) et de « machines, appareils et moteurs’’ (-12,3 milliards).

 Sur les 11 premiers mois de 2018, les importations de biens sont évaluées à 3537,7 milliards contre 3224,4 milliards sur la même période en 2017, soit une progression de 313,3 milliards (+9,7%). Cette évolution reflète, notamment, l’augmentation des achats de ’’véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles’’ (+66,7 milliards), de produits pétroliers (+128,1 milliards) et de produits pharmaceutiques (+11,9 milliards). ASG

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*